GraNews image de profil GraNews

La police de Las Vegas effectue des contrôles ponctuels sur les locations Airbnb afin d'empêcher les rassemblements du Spring Break.

La police de Las Vegas procède à des inspections aléatoires sur Airbnb et d'autres propriétés louées à court terme, dans le but de détecter les jeunes vacanciers de printemps qui consomment de l'alcool et génèrent un bruit excessif.

La police de Las Vegas effectue actuellement des contrôles inopinés que les défenseurs de la...
La police de Las Vegas effectue actuellement des contrôles inopinés que les défenseurs de la location à court terme jugent inconstitutionnels.

La police de Las Vegas effectue des contrôles ponctuels sur les locations Airbnb afin d'empêcher les rassemblements du Spring Break.

Les forces de police de Las Vegas effectuent désormais des visites surprises sur Airbnb et d'autres logements loués à court terme, en essayant d'attraper les jeunes qui boivent pendant les vacances de printemps et les événements bruyants qui s'y déroulent.

Un représentant du département de la police métropolitaine de Las Vegas a informé KSNV-TV qu'ils vérifient quelles sont les locations les plus susceptibles d'accueillir de grands rassemblements. Le représentant a ajouté que ces contrôles garantissent également aux résidents que leurs communautés sont sûres. La police effectue ces inspections plus fréquemment pendant les célébrations du Memorial Day, du 4 juillet et de la fête du travail.

Apparemment, ces visites font sursauter les touristes, qui ont précisément choisi de s'éloigner du Strip pour y trouver la tranquillité. Ils n'apprécient pas de devoir ouvrir leur porte et de converser avec les agents sans être accusés de quoi que ce soit.

L'ordonnance échoue, puis passe

L'année dernière, en juin, les commissaires du comté de Clark ont adopté une loi interdisant les fêtes, les mariages et autres activités dont le nombre de participants est supérieur à l'occupation maximale de chaque maison de location. La loi permettait également au comté d'inspecter ces locations sans notification préalable et autorisait les contraventions en cas d'infraction.

Airbnb a publié un communiqué de presse affirmant que les nouvelles lois limiteraient le nombre de logements disponibles pour les touristes, rendraient plus difficile pour les citoyens du comté de Clark de louer leur maison et "prendraient de l'argent dans les poches des résidents du Nevada et de l'économie touristique locale".

Toutefois, en février, la juge du tribunal de district du comté de Clark, Jessica Peterson, a jugé l'ordonnance inconstitutionnelle, car elle ne précisait pas clairement ce qui constituait une fête ou un mariage. Dans son verdict, Mme Peterson a déclaré que l'article 1, section 8 de la Constitution du Nevada et les cinquième et quatorzième amendements de la Constitution des États-Unis empêchent les autorités de créer une procédure d'autorisation imprécise ou arbitraire.

L'indignation fait surface

La Greater Las Vegas Short Term Rental Association a publié un communiqué de presse dans lequel elle exprime son désaccord avec ces inspections surprises en se fondant sur des motifs juridiques.

Dans sa déclaration, l'association insiste : "Nous espérons que le procureur, qui représente également Metro, comprendra l'ordonnance du tribunal de district et notifiera à Metro l'injonction existante concernant ces résidences privées".

La déclaration de l'association se poursuit : "Dans un contexte de pénurie d'officiers de police à Las Vegas, le comté devrait s'attacher à prioriser ses ressources pour répondre aux appels urgents des résidents et réduire les délais de réponse pour les problèmes plus importants dans la région, plutôt que de voir des officiers débarquer dans tous les Airbnb de la ville, et dans la majorité d'entre eux sans aucun problème."

Lire aussi:

GraNews image de profil GraNews
Analyste chez GraNews, je dévoile les secrets des paris sportifs avec des astuces et des insights pour gagner.